Fleurs du Mail – Samedi 11 juin 2022

Un spectacle en langue des signes, du début jusqu’à la fin, c’est ce que propose la Compagnie de deux mains, à l’occasion du festival des Fleurs du Mail. L’occasion pour cette association de montrer tout le chemin accompli depuis l’avènement de la langue des signes dans les années 1970 et la création de spectacles visuels joués par les comédiens sourds. « C’est une forme de reconnaissance et de réaffirmation de l’identité culturelle et minoritaire d’une population sourde », souligne Dany Dervout, du comité d’organisation.

La Compagnie de deux mains a été mise en place en novembre 1994, à Rennes, par les sourds eux-mêmes et quelques entendants sachant pratiquer la langue des signes. Tous les ans, elle propose de nouvelles représentations visuelles, dont certaines

La scène ouverte de l’Antre-2 Café s’ouvre aux talents amateurs, de tous domaines artistiques ! 

Le lancement du Livret Horizons est  un échange autour des mémoires du quartier et de son architecture, en présence de Candice Hazouard et Cécile Mescam.

La tradition orale des contes, sera présente le samedi 11 juin au Jardin Haut du parc Saint-Cyr. Dans un esprit de partage et de convivialité, les Tisseurs de Contes vous invitent, à vous émerveiller et pourquoi pas, à transmettre cette tradition.

L’Association des Tisseurs de Contes a pour objectif de faire (re)-découvrir le conte par des spectacles pour adultes ou enfants et la formation de conteurs amateurs. Forte d’une centaine d’adhérents, conteurs amateurs ou professionnels, les Tisseurs de conte transmettent l’art de conter grâce à des ateliers réguliers débutants ou initiés  et à des stages. Amoureux d’un patrimoine oral foisonnant, l’association des Tisseurs de contes propose des spectacles aux répertoires variés et aiment aller conter pour des publics et dans des cadres divers : soirées spectacles, balades contées, veillées chez l’habitant, festival, animations pour les enfants. 

« Sur la grand’ route », une pièce réalisée par La troupe de théâtre de l’Association du Bourg l’Évêque. 

La mise en scène est réalisée par Hervé Harnoux.

Une pension de famille miteuse dans une ville indeterminée. Une propriétaire autoritaire gère sans humanité ce lieu de ive. Les locataires s’accommodent mal de l’état de délabrement de la pension et du tempérament cupide de la propriétaire… 

Migration par A-C Hoyez (chercheuse au CNRS) et P. Jrano (médecin en santé publique au CHU).

Il s’agit d »une lecture spectacle donnant à entendre les récits de vie et de soins de personnes en migration et de soignant.e.s qui les accompagnent.

Les adhérent.es de l’association du Bourg l’Évêque vous présentent leurs créations artistiques !